Promise PrEP

Projet

"Optimise PrEP to Maximise Impact"

La PrEP est une nouvelle méthode efficace de prévention  du VIH  dans laquelle des personnes séronégatives prennent des antirétroviraux afin de prévenir l’infection de VIH.  La PrEP est disponible et remboursable pour des personnes à risque accru d’une infection de VIH en Belgique depuis juin 2017. Puisqu’il s’agit d’une méthode relativement nouvelle nous voudrions avoir une meilleure compréhension de sa portée, sa distribution et des besoins en utilisation, afin d’être au service des communautés, des organisations de prévention de VIH et des prestataires des soins de santé de façon optimale. Des questions importantes si et de quelle façon l’efficacité clinique démontrée de la PrEP sera traduite vers une efficacité au niveau de la population sont pour l’instant encore sans réponse.

 

L’objectif global de PROMISE est d’apprendre comment le déploiement de PrEP puisse être optimisé afin d’aboutir à un impact maximal sur le VIH et la santé sexuelle.

 

PROMISE est composé de 4 paquets de travail séparés, mais interdépendants. Chaque paquet de travail dispose de ses propres questions et méthodes de recherche.

Dans le premier paquet de travail de PROMISE nous examinons l’utilisation potentielle de la PrEP auprès des hommes qui ont des rapports sexuels avec des hommes (HSH) en Belgique. Nous visons à comprendre les perceptions de la communauté HSH de l’utilisation de PrEP, en prenant en compte des normes et la culture sexuelle.

Ceci sera exécutée par une méthode d’ ‘échantillonage axé sur les répondants’ via Internet (WEB-RDS), en collaboration avec des partenaires des Pays-Bas et de Suède. Cette partie de la recherche est exécutée par l’Université d’Anvers, en collaboration avec l’IMT.

Des personnes issues de l’immigration venant des régions fortement endémiques (e.g. Afrique subsaharienne, Amérique du Sud, l’ Asie du Sud-Est) sont surreprésentées parmi les nouvelles diagnoses VIH en Belgique, mais sous-représentées parmi les utilisateurs de PrEP.

Paquet de travail 2 aura une meilleure compréhension qualitative des causes de ce déséquilibre, tant au niveau de la communauté qu’au niveau individuel. Plus précisément PT2 enquête l’acceptabilité, les barrières et les facilitateurs du démarrage et de l’utilisation de la PrEP parmi des communautés de personnes issues de l’immigration ayant une vulnérabilité accrue au VIH.

Le paquet de travail 3 de PROMISE se focalise principalement sur les besoins des utilisateurs de PrEP.  Dans ce paquet de travail nous examinons des habitudes de consommation, la conduite sexuelle et des besoins de soins.

Le quatrième paquet de travail de Promise se focalise sur des aspects de soins et de distribution de PrEP. Dans ce paquet de travail nous examinons les différentes options de la distribution de PrEP, notamment dans le contexte belge. Nous étudions également les barrières à un modèle de soins optimal de la PrEP et des alternatives possibles pour un modèle des soins différentiel de la PrEP en Belgique.